Faire atterrir une vision

Chapitre 1 : un leader partage sa vision

Dans cette série de récits fictifs assez autoportants, je vous propose de suivre la réalisation d’une vision stratégique, à travers plusieurs personnages d’une même direction. Chaque article constitue un chapitre dans lequel les protagonistes recherchent leur part de motivation intrinsèque, ainsi que l’équilibre entre celle-ci et la réalité des décisions économiques dans une entreprise.

Ceux qui me suivent depuis plusieurs années reconnaîtront les thématiques qui me passionnent depuis le début de mes aventures de coach agile en 2015, au travers de conférences, ateliers et articles.

Commençons par notre leader, Guillaume. Il croit à la vision stratégique qu’il vient de présenter à ses équipes.
Pourtant, il n’a pas été capable de la communiquer et de bien la partager.
Qu’aurait-il pu faire de mieux à la place ? Qu’aurait-il dû faire d’autre ?

Un leader présente sa vision à ses équipes

Guillaume est gestionnaire depuis dix ans dans une grande entreprise privée d’assurances personnelles. Compétent, motivé, proche de ses collaborateurs et collaboratrices, tout en conservant une vue d’ensemble et une bonne connaissance de la stratégie à moyen et long terme, il a évolué naturellement vers le poste de directeur général qu’il occupe aujourd’hui.

Il est respecté par celles et ceux qui le connaissent depuis longtemps et savent qu’il mérite sa place.

Lire la suite

Échec : le chemin le moins fréquenté

J’ai raté 9000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu presque 300 matchs. 26 fois, on m’a fait confiance pour prendre le tir de la victoire et j’ai raté. J’ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi j’ai réussi. – Michael Jordan

Je n’ai pas échoué, j’ai trouvé 10 000 solutions qui ne fonctionnent pas. – Thomas Edison

  • Est-ce qu’ils se sont sentis mal? OUI.
  • Est-ce qu’ils ont senti la pression de leurs pairs? Certainement.
  • Ont-ils voulu abandonner, revenir en arrière? Assurément.
  • Ont-ils appris de leurs échecs? Qu’en pensez-vous?

Lors d’un échec, est-ce que revenir en arrière est une solution pour essayer autre chose? Bien non! Car j’ai évolué, je ne suis plus le même. Je ne peux pas revenir dans l’état et l’écosystème d’avant, c’est impossible. Et pourtant, c’est ce que nous faisons tout le temps.

Essayer autre chose est-il vraiment garant d’un succès?

La phrase du gestionnaire « OK gang, on va essayer de faire du ABC » se résume dans la tête des gens : « Pis si cela ne marche pas, on va revenir comme avant. ». « Essayer », est-ce une façon d’annoncer un échec?

Voici un autre chemin possible :

  • Faire quelque chose;
  • Célébrer l’échec;
  • Faire une rétrospective, s’améliorer, se perfectionner;
  • Et revenir à la première étape.

Bref, le faire vraiment. Autrement, mais vraiment. Et cela jusqu’au jour où vous prendrez le succès à deux mains avec fierté, en regardant en arrière pour contempler tous ses alliés d’échecs qui vous ont aidé à grandir.

Je termine avec une phrase d’un vieux sage:

N’essaie pas ! Fais-le, ou ne le fais pas ! Il n’y a pas d’essai. – YODA