Qu’est-ce que ça fait un gestionnaire de projet dans une approche Agile ?

Tout le monde le sait, le gain en popularité des approches agiles a bouleversé le rôle traditionnel du gestionnaire de projet. Ce dernier, sur qui l’imputabilité du projet reposait dans son entièreté, se retrouve maintenant dans une zone floue, où soudainement, l’agilité lui allège le fardeau de cette imputabilité du projet. Dans le cadre de mes accompagnements, comme formateur, coach agile ou gestionnaire de projet, j’entends beaucoup de questionnements sur le rôle que doit jouer le gestionnaire de projet dans un projet réalisé avec une approche agile. Les attentes envers un gestionnaire de projet sont très différentes d’une organisation à l’autre, et ce, juxtaposé au cadre méthodologique qui se développe de manière personnalisée dans chaque organisation, ajoutent du brouillard à la vision que les gens ont d’un gestionnaire de projet. Bref, depuis les deux dernières années, je me suis fait poser la question par plusieurs personnes, d’organisations différentes, qui me demandent; Martin, qu’est-ce que ça fait un gestionnaire de projet dans une approche agile ? Martin, est-ce qu’on a toujours besoin d’un gestionnaire de projet quand on réalise avec une approche agile ? Comme bien d’autres choses, je suis porté à répondre : Ça dépend !

Alors avant d’aller plus loin, et comme je ne sens pas qu’il y a une vérité à la question, j’ai plutôt le goût d’échanger sur le sujet avec vous. Selon vous, est-ce que vous avez toujours besoin d’un gestionnaire de projet lors de la réalisation de vos projets avec une approche agile ? Et pourquoi ? Utilisez la zone « commentaires » au bas de cet article pour partager vos réflexions!

4 réflexions sur “Qu’est-ce que ça fait un gestionnaire de projet dans une approche Agile ?

  1. Dans notre cas, nous l’avons intégré afin de laisser le PO gérer la valeur affaire au sein du SCRUM Team pour tout ce qui touche à la réalisation de la solution informatique. Pour tout ce qui touche la communication au sein de l’entreprise ou avec le(s) client(s) et/ou les différentes activités qui gravitent autour de la réalisation de la solution technique (marketing, mise en marché, etc…), le chargé de projet prend tout son sens. Il fait aussi office de représentant des stakeholders car, dans la vie de tous les jours, les stakeholders ne sont pas nécessairement toujours disponibles.
    En gros, le PO et le chargé de projet s’aide mutuellement et, dans notre cas, ont augmenté de façon significative la qualité de nos livraison ainsi que des délais respectés.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Stephan,
      Merci beaucoup pour ton commentaire. Et dis-moi, comment se fait la reddition de compte ? Le gestionnaire de projet doit surement avoir à présenter un suivi d’avancement. Comment le PO contribue-t-il à cet exercice ?

      J'aime

      • Bonjour Martin,
        Pour la gestion de projet, nous utilisons le DMAIC (Define, Measure, Analyze, Improve and Control) et nous intégrons SCRUM pour la partie développement. Donc, tout le suivi se passe un niveau plus haut. Ça fonctionne bien à date mais comme toutes choses, il y a place à amélioration et ça s’opère très bien! 🙂

        J'aime

  2. Merci Stephan pour cette précision.

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s