Qu’est-ce que ça fait un gestionnaire de projet dans une approche Agile ?

Tout le monde le sait, le gain en popularité des approches agiles a bouleversé le rôle traditionnel du gestionnaire de projet. Ce dernier, sur qui l’imputabilité du projet reposait dans son entièreté, se retrouve maintenant dans une zone floue, où soudainement, l’agilité lui allège le fardeau de cette imputabilité du projet. Dans le cadre de mes accompagnements, comme formateur, coach agile ou gestionnaire de projet, j’entends beaucoup de questionnements sur le rôle que doit jouer le gestionnaire de projet dans un projet réalisé avec une approche agile. Les attentes envers un gestionnaire de projet sont très différentes d’une organisation à l’autre, et ce, juxtaposé au cadre méthodologique qui se développe de manière personnalisée dans chaque organisation, ajoutent du brouillard à la vision que les gens ont d’un gestionnaire de projet. Bref, depuis les deux dernières années, je me suis fait poser la question par plusieurs personnes, d’organisations différentes, qui me demandent; Martin, qu’est-ce que ça fait un gestionnaire de projet dans une approche agile ? Martin, est-ce qu’on a toujours besoin d’un gestionnaire de projet quand on réalise avec une approche agile ? Comme bien d’autres choses, je suis porté à répondre : Ça dépend !

Alors avant d’aller plus loin, et comme je ne sens pas qu’il y a une vérité à la question, j’ai plutôt le goût d’échanger sur le sujet avec vous. Selon vous, est-ce que vous avez toujours besoin d’un gestionnaire de projet lors de la réalisation de vos projets avec une approche agile ? Et pourquoi ? Utilisez la zone « commentaires » au bas de cet article pour partager vos réflexions!