Deuxième partie : la maison, un laboratoire pour le bureau

Dans la première partie, ‘Une famille est une équipe‘, je vous expliquai comment le coaching d’équipes et d’employés a influencé l’éducation de mes enfants. Bien sûr, le parallèle se limite au coach qui se cache derrière le parent: nous n’avons pas les mêmes responsabilités envers nos enfants que les employés que nous accompagnons et il ne s’agit évidemment pas d’infantiliser nos coachés… d’ailleurs, je parle à mes enfants comme à des adultes en devenir!

Avec nos coachés comme avec enfants, il faut savoir écouter plus que parler. Poser des questions, répondre à leurs questions par d’autres et les laisser trouver les réponses par eux-mêmes. Souvent, on doit leur apprendre à apprendre et souvent faire taire l’expert en nous qui croit déjà connaître la meilleure réponse à leurs problèmes.

Ainsi, leurs interactions ne sont pas toutes éloignées de celles qu’on peut observer dans une équipe et les moyens pour désamorcer des conflits ou pour faciliter une décision d’équipe peuvent être les mêmes. Argumenter dans le respect, comprendre sans juger, accorder le bénéfice du doute, accepter le changement, essayer de son mieux sans attendre de résultats immédiats… Ce ne sont pas seulement les défis de nos chères têtes blondes!

Ces similitudes font de la maison un petit laboratoire pour le coach! Par exemple, on peut tester la force d’un message ou d’une métaphore sur nos enfants avant de l’utiliser professionnellement. Aussi, comme le jeu est très présent dans les équipes agiles (activités de rétrospective, team building, simulations méthodologiques,…), il m’arrive d’essayer un atelier avec eux. Je rôde même mes conférences avec eux et leurs réactions sont très intéressantes!: si je réussis à garder leur attention tout au long, c’est que le message est clair et que le rythme n’est pas ennuyeux! D’ailleurs, je viens de faire lire à mon grand un brouillon du texte que vous êtes en train de lire… Verdict : « Intéressant! Je ne connais pas tout de ton travail pas mais je comprend. »

Pub1

Par ailleurs, il faut parfois faire rêver nos coachés en faisant appel à leur cœur d’enfant. Pour ma conférence ‘Fatigué(e)s de mijoter les mêmes recettes? Portez l’esprit d’innovation à ébullition!’ (dans laquelle je remercie ma fille au même titre que mes collègues), j’ai dû aller chercher dans mon cœur d’enfant, dans mes rêves d’enfant, pour parler au leur et pour les amener à sortir des sentiers battus, à essayer de dépasser leurs limites. J’ai reçu des commentaires qui montrent que j’ai réussi à atteindre certains enfants cachés dans l’adulte.

De plus, partager avec nos enfants une partie de notre travail crée un lien qui démystifie un peu le monde du travail. Partager avec nos coachés une peu de notre vie personnelle crée un lien de confiance et aide à mieux se connaître. Pourquoi s’en priver?

Et le coach lui-même, dans tout ça? C’est de cela que nous allons parler prochainement dans la troisième partie ‘Un jeu de miroir infini‘!

Et vous, avez-vous déjà eu l’occasion de créer des ponts entre votre vie familiale et votre vie professionnelle? Et si vous partagiez votre expérience avec nous en commentaire!

3 réflexions sur “Deuxième partie : la maison, un laboratoire pour le bureau

  1. […] pas là! Restez à l’affût de notre site pour le deuxième volet de ce blog, ‘La maison, un laboratoire pour le bureau‘, mais aussi pour tous les excellents articles de mes éminents […]

    J'aime

  2. […] dans les deux premières parties de ce blogue, ‘Une famille est une équipe’ et ‘La maison, un laboratoire pour le bureau‘, les schémas familiaux se dessinent aussi sur le lieu de travail et l’inverse est […]

    J'aime

  3. […] dans les trois premières parties de ce blog, ‘Une famille est une équipe‘, ‘La maison, un laboratoire pour le bureau‘ et ‘Un jeu de miroir infini‘, du chemin qui part du coaching d’équipe […]

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s