Programmation défensive ou programmation paranoïaque ?

Dernièrement discutant de conception et de programmation avec un programmeur externe, il m’expliqua son approche de programmation défensive.

Mais avant d’aller dans le détail de ses explications, Wikipédia aide-nous à définir la programmation défensive :

Defensive programming is a form of defensive design intended to ensure the continuing function of a piece of software under unforeseen circumstances. The idea can be viewed as reducing or eliminating the prospect of Finagle’s law having effect. Defensive programming techniques are used especially when a piece of software could be misused.

Lire la suite

Indice du bonheur Crisp (Happiness Index)

En tant que firme de consultation on se retrouve pour la plupart éparpillé en mandat et ainsi, tisser des liens, créer de la synergie et avoir du feedback deviennent rapidement des défis respectables. Crisp est une firme de consultation suédoise basée à Stockholm. Vous pouvez aller voir leur site si vous comprenez le suédois (ou si vous trouvez que Google Translate fait du bon travail), mais je vous recommande plutôt leur blog qui est en anglais. Pour ceux qui le connaissent, Henrik Kniberg travaille pour Crisp. C’est lui qui est derrière le modèle agile chez Spotify… mais bon je m’écarte de mon sujet. Lire la suite

#NoEstimates

Récemment, le mouvement No Estimates a fait un retour dans l’actualité. Quelques personnes comme Tom Ottinger, Ron Jeffries et Tobias Mayer ont repris le hashtag #NoEstimates sur twitter. L’idée derrière le mouvement No Estimates n’est pas d’éliminer les estimés mais plutôt de considérer des alternatives dans le domaine du possible. C’est de considérer une autre manière de répondre à des questions comme: combien de temps ça prendra? ou encore : quand pourrons-nous livrer? Lire la suite