Planifications et estimations, pourquoi est-on en retard?

J’ai fait quelques petites lectures intéressantes dernièrement que j’aimerais bien partager avec vous. Je résume en fait une toute petite portion d’éléments provenant du cours en ligne « Agile Estimating & Planning » de Mike Cohn (Mountain Goat Software).

Indépendance des tâches

Il existe quelques raisons expliquant pourquoi les plans ne fonctionnent pas, notamment dans le domaine des technologies de l’information. La première est l’importance majeure qu’ont les dépendances entre les éléments du plan. Il est démontré que si chaque élément était TOTALEMENT indépendant des autres, alors les erreurs d’estimation (sur ou sous-évaluation) s’élimineraient entre elles et on aurait une distribution normale similaire à celle-ci :
DistributionNormale

Si c’était le cas, on pourrait alors avoir confiance aux estimés et aux plans.

Lire la suite

Estimer, oui mais comment?

Que ce soit lors d’un sprint planning ou dans une réponse d’appel d’offre, l’estimation est essentielle. Peu importe l’unité (t-shirt size, story point, temps en heures, $$$, j/p, etc.), les experts sont appelés à estimer presque quotidiennement. Mais une question demeure: comment mesurer la fiabilité de l’estimation produite par un expert? Est-ce qu’un sénior dans un domaine en fait automatiquement un expert en estimation?

Certains diront qu’il est impossible d’obtenir une évaluation d’une précision acceptable en TI en raison de la trop grande variabilité du domaine (#NoEstimates). Contrairement à la construction, on ne peut mesurer la surface à couvrir et s’appuyer sur des chantiers similaires pour en extrapoler les coûts. Malgré tout, je ne crois pas que la tâche soit impossible.

L’estimateur est un outil de mesure

L’expert estimateur est un outil de mesure au même titre qu’un pèse-personne ou qu’un ruban à mesurer. On s’attend donc à ce qu’il soit précis et exact. Généralement, lorsqu’on demande à l’expert d’estimer, on favorise un seul de ces points puisqu’on lui demande un nombre unique. Il devient alors impossible de déterminer si l’estimé est exact (peu de risque de dépassement) ou précis (proche de l’effort réel).

Lire la suite