SAFe Summit 2018 : Les derniers grands avancements en agilité organisationnelle

060177f9-1237-406c-ab84-2c8cf6c2917c-originalJ’ai eu le plaisir et la chance de me rendre à Washington au grand Sommet 2018 de SAFe. Environ 1 600 personnes y étaient pour partager leurs avancées dans plus de 500 corporations et organismes majeurs d’Amérique du Nord et d’ailleurs.

Pour avoir fait du Lean plus de 25 ans dans ma vie et de l’Agilité depuis presque 10 ans maintenant, je constate que les assises de SAFe sont larges. Je suis assez surpris de constater la profondeur de ce cadre et le sérieux de son évolution. Ce qui m’intéresse encore davantage, c’est la qualité des mécanismes de gouvernance et de synchronisation que SAFe suggère pour aider les leaders de transformation numérique à s’organiser intelligemment.

Mais… qu’est-ce que SAFe?

Pour débuter, disons que SAFe (Scaled Agile Framework) est un modèle de gestion et d’exécution pour aider les organisations à gagner en vélocité, en efficience et en engagement des employés. SAFe intègre un ensemble de meilleures pratiques de façon cohérente, un peu comme le fait Toyota Way, Cobit ou Axelos à leur manière. Cependant, SAFe est très versé sur tout ce qui touche au flux d’exécution, mesure de valeur, valeurs Lean et Agile, synchronisation des dépendances. On peut donc davantage le voir comme un cadre de gouvernance.

  • SAFe ne suggère pas de processus détaillé, mais des principes de gestion;
  • Des façons de mesurer la performance;
  • Des mécanismes décisionnels et de gestion par la valeur;
  • Ainsi que des suggestions sur comment rassembler les équipes Agile-Lean-DevOps et mêmes affaires à l’intérieur de trains cadencés aux 10 semaines.

Une organisation qui opère en ‘’mode SAFe’’  va créer des équipes d’équipes, soit des regroupements appelés trains, comprenant environ dix équipes de dix.  Bien sûr, plusieurs variantes peuvent exister selon le contexte local.

Lire la suite