SAFe Summit 2018 : Les derniers grands avancements en agilité organisationnelle

060177f9-1237-406c-ab84-2c8cf6c2917c-originalJ’ai eu le plaisir et la chance de me rendre à Washington au grand Sommet 2018 de SAFe. Environ 1 600 personnes y étaient pour partager leurs avancées dans plus de 500 corporations et organismes majeurs d’Amérique du Nord et d’ailleurs.

Pour avoir fait du Lean plus de 25 ans dans ma vie et de l’Agilité depuis presque 10 ans maintenant, je constate que les assises de SAFe sont larges. Je suis assez surpris de constater la profondeur de ce cadre et le sérieux de son évolution. Ce qui m’intéresse encore davantage, c’est la qualité des mécanismes de gouvernance et de synchronisation que SAFe suggère pour aider les leaders de transformation numérique à s’organiser intelligemment.

Mais… qu’est-ce que SAFe?

Pour débuter, disons que SAFe (Scaled Agile Framework) est un modèle de gestion et d’exécution pour aider les organisations à gagner en vélocité, en efficience et en engagement des employés. SAFe intègre un ensemble de meilleures pratiques de façon cohérente, un peu comme le fait Toyota Way, Cobit ou Axelos à leur manière. Cependant, SAFe est très versé sur tout ce qui touche au flux d’exécution, mesure de valeur, valeurs Lean et Agile, synchronisation des dépendances. On peut donc davantage le voir comme un cadre de gouvernance.

  • SAFe ne suggère pas de processus détaillé, mais des principes de gestion;
  • Des façons de mesurer la performance;
  • Des mécanismes décisionnels et de gestion par la valeur;
  • Ainsi que des suggestions sur comment rassembler les équipes Agile-Lean-DevOps et mêmes affaires à l’intérieur de trains cadencés aux 10 semaines.

Une organisation qui opère en ‘’mode SAFe’’  va créer des équipes d’équipes, soit des regroupements appelés trains, comprenant environ dix équipes de dix.  Bien sûr, plusieurs variantes peuvent exister selon le contexte local.

Le développement organisationnel des trains est au cœur des discussions de l’école de gestion SAFe et des forums qui l’entourent: comment mixer les équipes et les talents pour maximiser l’efficience, la fluidité, l’apprentissage, le plaisir, etc. Quelles sont les expertises qui se situent dans le train ou en périphérie pour soutenir plusieurs trains : centres d’expertises, teneurs de standards, équipes de soutien à l’intégration et à la qualité, etc? Plusieurs formes de trains et d’écosystèmes multitrains sont possibles pour obtenir le meilleur du modèle.

Les trains de SAFe sont de grandes tribus qui soutiennent l’exécution de programmes stratégiques à haute valeur dédiés aux grandes chaînes de valeur opérationnelles de l’organisation. En ce sens, SAFe est davantage ‘’global business performance’’ que ‘’développement logiciel pur’’. Il soutient les deux et tend à évoluer vers un système de gestion ‘’SET the business’’ au service de l’amélioration du ‘’RUN the business’’ des organisations. Il se lie bien au système de gestion Lean aussi, au modèle TOGAF de capacités ainsi qu’aux modèles de livraison de services (IT as a service).

Un intérêt croissant pour SAFe

SAFe suscite beaucoup d’intérêt au gouvernement et dans les grandes corporations, puisqu’il intègre tous les éléments essentiels du Lean et d’Agile, mais surtout puisqu’il intègre beaucoup de mécanismes pragmatiques de gestion de la conformité, de mesure de valeur et de synchronisation. SAFe pilote la création de valeur par flux d’exécution de programme et élimine la gestion de projet et de portefeuille traditionnelle. On parle ici de Lean Governance, Lean Portfolio, Lean Budgeting, etc. Les gains obtenus sont majeurs : meilleure réponse au marché, efficience et vélocité augmentés du double, etc. C’est une petite révolution des systèmes de gestion.

SAFe suscite aussi de l’intérêt à cause de l’étendue de la communauté qui le supporte, son programme de formation rigoureux et la qualité des outils et références qu’il propose. En ce sens, il va beaucoup plus loin que des cadres similaires voués au développement ou aux opérations TI.

Au Summit2018, SAFe a présenté une version 4.6 améliorée et une version dédiée au gouvernement. En passant, tout le gouvernement fédéral américain se tourne vers SAFe et plus de la moitié des organismes américains roulent déjà des trains.

Ces jours-ci, SAFe améliore son référentiel sur les aspects de l’architecture de solution en IT comme en cybernétique (ex: satellites, produits complexes SW-HW-FW, domaine aérospatial ou de la défense). Les nouvelles pratiques d’architecture évolutives et hybrides (fixe vs émergente) ajoutent au cursus en place de gouvernance et de gestion des trains et des incréments stratégiques de 10 semaines.

Appris aussi au Sommet :

Des nouveautés en planification stratégique basées sur le Lean Canvas, ainsi que davantage de précision sur la mise en place du Lean Budgeting et de la gestion par la valeur. À noter aussi que SAFe est en train de mettre au jour un catalogue de pratiques sur le Lean-Contract et le Agile Contracting afin de pouvoir amender les standards actuels de contrats forfaitaires qui balisent la participation de partenaires dans l’exécution de programme. Intéressant de constater que le bureau du Congrès américain lié aux FAR (Fed Acquisitions Regulations) développe actuellement de nouveaux canevas contractuels Agile en collaboration avec SAFe.

Bref, ce modèle de gestion grandi rapidement. Il serait déjà en déploiement dans plus de 30% des grandes organisations et est retenu comme nouveau standard de gestion Agile-Lean à l’échelle dans 70% des organisations TI en transformation.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s