Réussir sa certification SAFe (Leading SAFe [SA], LPM, RTE, SGP…) : Retour d’expérience

MAJ 11-2022 de l’article original du 12-2019

Introduction

Je vous propose ici mon retour d’expérience concernant les certifications SAFe : Leading SAFe (SA), LPM, RTE, SAFe for Government (SGP) et bien d’autres. J’ai suivi la formation SGP en décembre 2019, puis Implementing SAFe (SPC) en 2022.

NB : Vous l’avez peut-être déjà remarqué, je vais utiliser bon nombre de termes anglais directement issus de SAFe pour être le plus précis possible et nommer les bonnes choses. Depuis quelques années, SAFe traduit progressivement les formations et les certifications. Vous pouvez par exemple trouver la formation Leading SAFe en français (formation + certification).

Qu’est-ce que SAFe ?

SAFe — Scaled Agile Framework — est une mécanique, un cadre de travail, qui permet d’encadrer, de cadencer et de synchroniser le développement en continu des systèmes et des applications qui composent un produit. Il est spécifiquement conçu pour un contexte à plusieurs équipes. Pour englober la notion de développement en continu, SAFe propose une mécanique intégrée, de la gestion du portefeuille d’affaires jusqu’à la réalisation et la livraison des fonctionnalités.

Ce framework est conçu pour des contextes complexes impliquant de nombreuses équipes et expertises. À l’inverse, je ne le conseillerais pas pour de petites structures (2 ou 3 équipes, p. ex.) où d’autres frameworks d’agilité à l’échelle comme LeSS et Nexus seraient plus pertinents.

Il faut également noter que SAFe est un recueil de bonnes pratiques et propose un parcours d’implémentation résultant des nombreux retours d’expériences terrain. Vous comprenez ici que SAFe se veut prédictif dans sa manière d’implanter l’agilité à l’échelle dans une organisation.

La dernière version — SAFe 5.1 — date de février 2021. La montée de version majeure, de 4.6 vers 5, confirme le virage IT vers Business Agility et positionne le client au cœur des activités, Customer Centricity. « Customer centricity is a mindset and a way of doing business that focuses on creating positive experiences for the customer through the full set of products and services that the enterprise offers. » @Scaled Agile, inc.

À l’ère du numérique, SAFe se veut le framework accompagnant le concept de Business Agility. « Business Agility is the ability to compete and thrive in the digital age by quickly responding to market changes and emerging opportunities with innovative business solutions. » @Scaled Agile, inc.

Pour en savoir plus : allez directement à la source à l’adresse https://www.scaledagileframework.com/

Choisir la bonne certification

Pour vous guider dans votre choix, SAFe a tout prévu : l’Implementation Roadmap !

« Au début du monde… » Pour SAFe, le point de départ se nomme le « Tipping Point ». « (…) the enterprise must reach its ‘tipping point’—the point at which the overriding organizational imperative is to achieve the change, rather than resist it » @Scaled Agile, inc.

Leading SAFe (SA) ou SAFe for Government (SGP) ?

À ce moment précis (mais avouons-le, il y en aura forcément d’autres dans la vie de l’organisation), il y a 2 choix proposés :

  • Leading SAFe (SA) : Thriving in the digital age with Business Agility. @Scaled Agile, Inc.
  • SAFe for Government (SGP) : Applying Lean-Agile practices in the public sector with the SAFe. @Scaled Agile, Inc.

Ces 2 formations ont de fortes similitudes (environ 80 %), car elles ont fondamentalement le même but : former les « lean-agile leaders » pour piloter les implantations de SAFe au sein des entreprises ou des entités gouvernementales.

Disons que la SA est plus axée sur la mécanique des trains (ART) et que la SGP traite des spécificités des entités gouvernementales (É.-U. et hors É.-U.), et notamment les freins liés aux appels d’offres publics, aux gestions de carrières et aux gestions des budgets contrôlés par des entités tierces.

Les formations plus spécifiques

Les autres formations SAFe sont moins généralistes et plus spécifiques à des rôles (Scrum Master, RTE, par exemple) ou à des parties structurantes ou importantes du framework (LPM, SAFe for Teams; par exemple).

Si vous exercez un rôle spécifique dans un train, je vous conseille fortement de viser directement la formation SAFe en lien avec votre rôle. Par exemple, un RTE ira se former en SAFe RTE et un PO ira se former en SAFe POPM.

Se former

Partie essentielle : La formation officielle SAFe !

L’accès à la certification SAFe passe obligatoirement par une formation officielle. Dans le cadre des SA et SGP, la formation dure 2 jours. Elle est animée par un formateur agréé, dans le jargon SAFe un SPC, et le matériel utilisé est normalisé par SAFe et non modifiable par le formateur. Vous avez ainsi l’assurance de suivre un cours structuré couvrant l’ensemble des sujets à aborder pour comprendre les bases, le framework et vous préparer efficacement au passage de la certification.

SAFe publie une liste des sessions de formation proche de chez vous. Vous pouvez aussi avoir accès à la liste des partenaires triés par niveaux de partenariats. CGI étant l’un de 3 Partners Global.

Si vous lisez cet article, il y a de très grandes chances que vous soyez francophone. Je vous conseille donc fortement de suivre une session de formation en français. En effet, même si le matériel utilisé sera en anglais, le formateur vous expliquera dans votre langue de naissance tous les concepts et les subtilités. Si vous pensez ne pas avoir un niveau d’anglais suffisant pour passer l’examen, choisissez une session de formation Leading SAFe où le matériel de formation et la certification seront en français.

Profitez de cette formation pour vous plonger dans le framework et en comprendre l’état d’esprit et ses raisons d’être.

La formation est dense et vous aurez probablement besoin de plusieurs jours/semaines pour digérer l’ensemble des informations.

Préparer la certification

À ne surtout pas négliger : la préparation à la certification !

À la sortie de votre formation, vous aurez accès aux outils suivants pour vous préparer à l’examen de certification :

  • Livret de formation reprenant toutes les diapositives présentées
  • Test d’entraînement en ligne pour s’entraîner
  • Site SAFe et articles du blogue

Voici quelques conseils que je peux vous donner :

  • Le livret de formation est volumineux. Personnellement, j’ai positionné une série de repères (de type languette post-it) pour accéder rapidement aux contenus importants. J’ai, par exemple, mis des repères sur les éléments suivants : Implementation roadmap, contrats, les 10 principes, mes notes issues de la vidéo de David Marquet « Turn the ship around ».
  • Le site de SAFe regorge d’information. Je le trouve très bien construit et le concept d’accès à l’information de la Big Picture est vraiment top ! Durant la formation, notez les points qui vous semblent moins clairs ou sur lesquels vous souhaiteriez approfondir le sujet, puis allez consulter le site ainsi que le blogue.
  • Dans le cadre de la SGP, je vous conseille fortement de lire les articles liés aux entités gouvernementales, il y a un certain nombre de questions portant sur cette section.
  • Imprimez en grand format (A3 ou 11″ x 17″) les éléments structurants du framework, par exemple la Big Picture SAFe ainsi que l’Implémentation roadmap
  • Le test d’entraînement est représentatif du test final. Comme pour le test réel, il ne vous indique pas les questions en erreur avec les bonnes réponses, mais vous informe des parties que vous n’avez pas réussies à 100 % : c’est donc un outil très utile pour cibler les éléments à réviser. Je vous conseille de repasser plusieurs fois le test jusqu’à avoir au minimum 90 % de bonnes réponses.
  • L’organisation de séances de révision à plusieurs est un élément favorisant une bonne émulation pendant l’apprentissage. Pour ces séances de révision, je vous conseille d’inviter au minimum 1 personne ayant de l’expérience sur SAFe — idéalement un SPC.

Passer la certification

Le grand jour est arrivé : le passage de la certification ! Notez que vous avez 30 jours maximum après la formation pour passer l’examen. C’est une bonne chose, car cela vous évite de repousser l’examen et de finalement ne pas le tenter, car la date serait trop éloignée de la formation.

L’examen dure 1 h 30 et comporte 45 questions. Il faut avoir au minimum de 35 bonnes réponses (soit 77 %) pour obtenir la certification SA5 (33 – 73 % dans le cas de la SGP5). Le premier essai est inclus dans le coût de la formation, les éventuels essais suivants vous coûteront 50 $ chacun.

Vous disposez théoriquement de 2 minutes par question.

Quelques petits conseils :

  1. Soyez au calme ! Évitez d’être dans un environnement où on pourrait vous déranger. Si vous avez des enfants, assurez-vous qu’ils dorment ou qu’ils sont occupés pour au moins 2 h.
  2. Ayez une connexion internet stable.
  3. Gérez bien le temps pendant votre examen. Il vous faut conserver au moins 10 minutes à la fin pour aller vérifier certains points. Pas d’inquiétude à avoir, le test se déroule très bien sur le format 1 h 30.
  4. Répondez rapidement. Si une question est trop longue ou trop complexe, répondez une réponse au hasard, positionnez un flag sur la question (voir conseil n° 5) et revenez dessus dans les 10 dernières minutes de l’examen.
  5. Notez les questions à revoir et à vérifier vos réponses. L’outil de certification permet de positionner un flag pour identifier les questions à revoir — c.-à-d. dire les questions que vous avez signalées, comme je vous l’explique au point n° 4 — et les questions à vérifier — c.-à-d. les questions sur lesquelles vous avez un doute.

Voici le code couleur utilisé par l’outil de certification :

  • Fond blanc : non répondu => Ne pas en laisser à la fin de l’examen
  • Fond vert : répondu
  • Fond rose : non répondu + flag => À utiliser pour identifier les questions à revoir
  • Fond vert et coin noir : répondu + flag => À utiliser pour identifier les questions à vérifier

L’après-certification

Bravo, vous avez obtenu votre certification !

Une chose cool à faire : faites-le savoir à vos collègues et votre réseau professionnel ! Affichez votre certification avec fierté, vous avez tout intérêt à faire rayonner vos nouvelles compétences ainsi que votre entreprise.

Je vous conseille aussi d’aller régulièrement consulter le blogue de SAFe pour vous informer des évolutions du framework et continuer à perfectionner ses compétences !

Good luck !

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s