Mon mindmap coach Agile

Suite à une commande de mon patron, j’ai monté un mind map du coach Agile. Contrairement au rôle de Scrum Master clairement défini dans le guide Scrum, la description du coach Agile n’est pas standardisée à mon avis. Il y a tout de même les belles initiatives du Agile Coaching Institute et de ICAgile pour leurs efforts à définir les niveaux de coach Agile ainsi que les objectifs d’apprentissage requis à chaque niveau.

De mon côté, je voulais partager le résultat de cet exercice. C’est mon job après tout alors je devrais être capable d’énumérer quelques-unes de mes responsabilités.

CoachAgile_Mindmap

J’ai regroupé les Post-It par thème (formateur, facilitateur, mentor, coach et savoir-être). Ma première constatation fût que les thèmes coach et savoir-être étaient les plus forts. Cela fait du sens à mon avis puisque ce sont souvent ces compétences que j’utilise dans mon travail. Néanmoins, je fais appel à des postures de formateur, faciltateur et mentor au courant de ma journée bien que ces postures soient moins présentes.

Selon vous, quels seraient les Post-It à rajouter à mon mind map papier?

Références

Formation exclusive à Québec

Vous avez travaillé sur des projets Agiles, très souvent, en prenant une approche Scrum ou Kanban, et pour la plupart du temps, vous avez eu des expériences positives. Mais vous avez aussi sans doute rencontré quelques défis, spécialement si vous évoluez dans un contexte de grande entreprise.

C’est justement pour vous aider à faire face à ces défis que l’approche de livraison Agile disciplinée(DAD) a été conçue. DAD est une approche Agile hybride qui combine diverses stratégies à partir d’une variété de sources telle Scrum, XP, Agile Modeling, Kanban, SAFe et beaucoup d’autres. DAD se présente donc comme une approche pragmatique qui reflète la réalité des environnements des entreprises d’aujourd’hui fournissant des orientations cohérentes pour vous aider à répondre à bon nombre, sinon la totalité, des défis auxquels vous faites face.

Le Centre d’Excellence Agile de Facilité Informatique est fier de présenter l’approche de livraison DAD pour la première à Québec. En effet, le 9 décembre prochain, Scott Ambler, co-fondateur de DAD, sera à Québec pour donner cette formation. Pendant une journée, venez travailler avec Scott pour vous aider à répondre aux questions suivantes:

  • Comment se positionnent les activités d’architecture dans tout ça?
  • Comment pouvez-vous rester Agile quand vous avez besoin de donner une estimation fixe dès le démarrage du projet?
  • Comment peut-on travailler d’une manière Agile lorsque l’équipe n’est pas dédiée et/ou co-localisée?
  • Comment fait-on pour structurer les grandes équipes Agiles?
  • Comment pouvons-nous améliorer nos stratégies d’assurance qualité?
  • Comment pouvons-nous évoluer de Scrum vers DAD?
  • Comment se positionne le DevOps à l’intérieur de DAD?
  • Qu’en est-il des corps de métiers plus traditionnels tels que les gestionnaires de projet / analystes d’affaires / professionnels de la qualité?

Inscrivez-vous dès maintenant pendant qu’il reste encore quelques places de disponibles!

La rétrospective positive

Selon le guide Scrum, la rétrospective de sprint est « une occasion pour l’Équipe Scrum de s’inspecter et de créer un plan d’amélioration qui sera mis en place au cours du Sprint suivant. »

Au début de ma carrière de Scrum Master, je suivais cette définition assez rigoureusement. Cette rencontre était employée pour identifier nos problèmes et les régler. Cependant, en progressant dans ce rôle, j’ai remarqué que les gens devenaient fatigués d’être constamment mis au défi pour trouver des pistes d’amélioration. En creusant de plus en plus, on rencontrait des problèmes organisationnels ou professionnels qui ne pouvaient tout simplement pas être résolus. Cela minait l’humeur des gens. Curieusement, lorsque les commentaires restaient positifs à la rétrospective, l’équipe se dressait plus facilement un plan d’actions. Lorsque les gens se sentaient bien et fier d’eux-mêmes, ils travaillent plutôt à s’améliorer davantage.

J’ai aussi découvert que les rétrospectives positives se déroulaient mieux lorsqu’on utilisait un artéfact pour démarrer les conversations. Simplement démarrer la rétrospective en demandant aux participants de parler des aspects positifs du sprint était bizarre. Il fallait mettre la table, voir casser la glace.

Pour orienter les conversations positives, j’utilise habituellement deux outils: le calendrier niko-niko et le mood board. Le calendrier niko-niko est un outil bien documenté où on demande à chaque membre de l’équipe d’inscrire son état d’esprit général à chaque jour du sprint. On peut alors effectuer une rétrospective sur le niveau de bonheur de l’équipe à la fin du sprint.

Dans l’éventualité où un tel outil n’a pas été mis en place, je considère le mood board comme étant une bonne alternative pour démarrer des conversations positives. En somme, le mood board est un graphique où l’axe des X est la ligne du temps et l’axe des Y est le niveau de bonheur à travers le temps. Puisque ceci est un outil très scientifique, on peut remarquer que le niveau de bonheur maximal est le gros bonhomme Sourire dans la photo qui suit:

RetrospectiveMoodBoard

Il y a aussi des couleurs différentes pour illuster le parcours de chaque membre de l’équipe. Lors de ce projet, nous avons substitué plusieurs joueurs, d’où le début des courbes à différents moments. Une fois leurs courbes tracées, je demande aux participants dans la salle d’identifier des moments positifs en lien avec cet artéfact.

Dans la photo ci-haut, on remarque que le niveau de bonheur est à son plus bas aux itérations 5 et 6. Bien qu’on aurait pu s’enlisser dans les raisons qui nous amenées là, l’objectif de la rencontre était de rester positif. Les membres de l’équipe se sont donc mis à parler d’événements positifs qui les ont fait passer à travers cette période. Jean-Sébastien (ligne verte) a parlé de la venue positive de Martin #2 (ligne mauve). Et les conversations ont continué à être positives pour le reste de la rencontre.

Au final, aucun plan d’actions tangible n’est sorti de cette rencontre. Seulement de bonnes appréciations envers les membres de l’équipe. Et des fois, la reconnaissance par les pairs est ce qu’il faut discuter lors de la rétrospective d’équipe.

Lecture d’un cumulative flow diagram

Ce billet a comme objectif d’expliquer mon interprétation du cumulative flow diagram (CFD), un graphique fortement utilisé par les gens qui appliquent la méthode Kanban.

Table des matières

  • Introduction
  • Lire le travail en cours (WIP)
  • Identifier les goulots d’étranglement
  • Lire le lead time
  • Lire le cycle time (temps de cycle)
  • Prédire la fin du projet avec un CFD
    • Option 1 – Utiliser la pente pour la barre Terminé
    • Option 2 – Utiliser le graphique des temps de cycle (Cycle time scatterplot)
    • Option 3 – Générer des probabilités de complétion
  • Ressources

Lire la suite