On le livre quand en Kanban?

Avec la publication du guide Kanban condensé à la fin 2015, cela a permis de comparer cette méthode émergente face à Scrum, l’approche largement employée dans l’industrie des TI. Bien que Scrum soit très présent comme façon de mettre en place l’Agilité dans les équipes TI, elle rencontre tout de même ses limites, surtout dans des équipes où le changement doit se faire de façon incrémentale et évolutive. Cela me laisse croire que la méthode Kanban a un potentiel d’aider des équipes TI.  Dans cet article, je compare la façon dont on prévoit la date de livraison ainsi que les métriques utilisés entre Scrum et Kanban pour arriver à cette fin. Grâce à l’apparition du guide Kanban condensé, il est intéressant de comparer ces deux points plus concrètement. Plus particulièrement, on présentera les outils Scrum basés sur l’estimation tandis que la méthode Kanban apporte le concept de prévision probabilistique pour prévoir la date de livraison.

À la page 14 du guide Kanban condensé, les auteurs mentionnent qu’il existe deux façons de prévoir la date de livraison : l’estimation ou la prévision probabilistique. Selon mon expérience, l’estimation, par la technique du poker planning, est fortement employée dans des projets Scrum. Il existe même la pratique de la session murale pour estimer rapidement et au complet un carnet de produit dès le départ. Grâce à ces outils, il est possible de donner des dates de livraison, dates qui étaient constamment révisées après chaque itération. Sur l’image suivante, on peut voir le résultat d’un tel exercice.

photo1

Cependant, on a pu voir dans les dernières années un certain rejet de cette estimation avec le mouvement #noestimates. Je ne sais pas si cela est relié, mais les experts Kanban semblent aller dans cette direction. Par contre, ils offrent une alternative pour prédire la date de livraison d’un projet au lieu de ne fournir aucun estimé. Leur façon de faire se nomme la prévision probabilistique. En gros, elle est constituée de deux éléments : une date et un taux de confiance (ou probabilité de succès). À l’aide de la méthode de Monte Carlo, on génère des probabilités de livraison en fonction des données historiques du projet. Cette façon permet donc de générer des probabilités du futur en se servant du passé. Par exemple, les simulations de Monte Carlo suivantes ont été générées à l’aide de la version démo de l’outil Actionable Agile de Daniel Vacanti.

photo2

On peut y lire sur l’axe des X les différentes dates de livraison possibles pour les 100 prochains items. Chaque barre représente une probabilité de livraison. Sur l’image, la barre sélectionnée montre qu’il y a 49,7% de chance (ou confiance) que les 100 prochains items seront complétés pour le 2 mai 2016. Plus on se déplace vers la droite sur ce graphique, plus le taux de confiance (ou probabilité) augmente. Pour les partisans Excel, les outils de Troy Magennis sur Github offrent aussi la possibilité de faire des prévisions probabilistiques.

Il est vrai que Scrum se base sur l’empirisme pour produire des dates de livraison. On utilise les vélocités antérieures comme façon de prédire les dates de livraison. Dans mes expériences Scrum, j’ai souvent identifié trois droites pour outiller les équipes à prédire une date de livraison. Ces droites représentaient le pire, bon et meilleur scénario pour produire une date de livraison. On les collait à un graphique Sunset pour rassurer la gestion sur les possibles dates de livraison.

photo 3

Il est intéressant de voir comment les experts Kanban apportent une façon différente de prévoir la date de livraison d’un projet. Elle est beaucoup plus assise sur de la donnée historique contrairement à l’approche Scrum qui continue à utiliser l’estimation comme façon de prévoir une date de livraison. Au fil des prochaines années, il sera intéressant d’observer l’adoption de cette approche probabilistique dans l’industrie. Les outils Kanban ne sont pas encore matures et pourtant, on peut déjà voir le potentiel d’une telle approche dans de futurs projets.

Dans le cadre de sa série de formations Signature, Facilité Informatique est fier d’organiser la première formation sur la méthode Kanban à Québec. Les 5 et 6 mai prochains à Québec, Daniel Vacanti, pionnier de la méthode, sera à Québec pour expliquer comment mettre en application celle-ci. Profitez de cette occasion exceptionnelle pour apprendre des meilleurs et ainsi être meilleur à satisfaire votre clientèle!

2 réflexions sur “On le livre quand en Kanban?

  1. Preuve qu’il y a au moins une personne qui lit tes articles il ne faut pas écrire prévision probabilistique mais bien prévision probabiliste 🙂

    Ton article est intéressant, on peux remarquer que l’utilisation de la méthode de Monte-Carlo dans le cas de la simulation de la version démo va suivre l’équivalent d’une courbe normale, ce qui permet effectivement de mesurer la probabilité qu’un projet se termine à une date donnés avec un degré de confiance acceptable. Je ne suis pas assez calé en mathématique mais je ne pense pas que chance = confiance. Je pense qu’il faudrait vérifier ce point.

    Référence : https://fr.wikipedia.org/wiki/Probabilit%C3%A9

    J'aime

    • Louis-Philippe Carignan

      Merci Richer de lire mes articles 😉

      En ce qui a trait au terme prévision probabilistique, j’ai fait la traduction directe à partir du livre de Vacanti où il parle de probabilistically predictable sans trop y penser. J’ai fait des recherches pour traduire le mot probabilistically et finalement, ce mot ne semble pas avoir de version française. Cependant, probabilistic se traduit en français par probabiliste. Je suis donc d’accord avec toi Richer que le mot probabilistique devrait être remplacé par probabiliste.

      Moi non plus je ne sais pas si on peut affirmer que confiance = chance. J’essayais de m’imaginer une conversation avec mes gens d’affaires où l’on parle de date de livraison ou d’entente de service. Je me sentirais bizarre d’utiliser le terme chance pour dire que leur demande sera complétée avec 85% de chance dans 22 jours. Je vais poser la question à Daniel Vacanti lors de son cours Kanban les 5 et 6 mai prochain à Québec. Je reviendrai ensuite te répondre ici pour que les lecteurs du blogue en prennent connaissance.

      J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s