Deuxième partie : la maison, un laboratoire pour le bureau

Dans la première partie, ‘Une famille est une équipe‘, je vous expliquai comment le coaching d’équipes et d’employés a influencé l’éducation de mes enfants. Bien sûr, le parallèle se limite au coach qui se cache derrière le parent: nous n’avons pas les mêmes responsabilités envers nos enfants que les employés que nous accompagnons et il ne s’agit évidemment pas d’infantiliser nos coachés… d’ailleurs, je parle à mes enfants comme à des adultes en devenir!

Avec nos coachés comme avec enfants, il faut savoir écouter plus que parler. Poser des questions, répondre à leurs questions par d’autres et les laisser trouver les réponses par eux-mêmes. Souvent, on doit leur apprendre à apprendre et souvent faire taire l’expert en nous qui croit déjà connaître la meilleure réponse à leurs problèmes.

Lire la suite