Ce que l’on a retenu de l’Agile Tour Québec 2015

Comme chaque année, l’Agile Tour Québec est une journée spéciale. En plus de formations et conférences, c’est une belle occasion d’avoir des échanges intéressants et de renouer avec d’anciens et de nouveaux collègues. Voici donc les faits saillants que nous avons retenus de cette journée:
Conférence Principale
L’expert de l’Agilité disciplinée, Scott Ambler, était de passage en tant que conférencier principal. Il a bien sûr discuté sur son approche, DAD, surtout au niveau entreprise.
  • On ne peut se limiter qu’à Scrum. On doit s’élever davantage, notamment  au niveau de l’entreprise.
  • Afin de s’élever, il faut avoir une pensée tactique et stratégique.
  • Comment réagiriez-vous si Google essayait de prendre votre business ?
  • Chaque {personne, équipe, organisme} est unique. On ne peut donc appliquer la même recette à tous.
  • Même chose pour les « lifecycle » de nos systèmes informatiques, un format ne convient pas à tous.
  • Bon conseil: toujours faire les choses les plus risquées en premier.
  • Important: l’équipe doit être au courant de la vision d’entreprise.

[slideshare id=54900825&doc=disciplinedagileenterprise-151109100627-lva1-app6892&w=650&h=500]

Lean/Kanban/Kaizen
Le lean est toujours présent à l’Agile Tour sous une forme ou l’autre. Comme par exemple:
Kaizen ou amélioration continue:
  • Petits changements simples que l’on peut contrôler 
  • Pas une responsabilité du gestionnaire, mais plutôt celle des équipes; le gestionnaire encourage cette responsabilité et la catalyse.
  • Ludifier une initiative d’amélioration continue permet de mobiliser les gens.
  • Il faut impliquer les équipes dans la ludification en leur faisant définir les règles et le système de récompense.

 

User Expérience (UX)
Le UX avait une bonne présence cette année avec 2 conférences. Voici en gros ce que l’on a retenu:
  • Le UX, c’est une forme de mentalité dans le processus de développement
  • La recherche se veut :
    • Efficace
    • Efficiente
    • Satisfaisante
    • Compréhensible
  • Le UX est composé de plusieurs techniques qui se regroupent dans les thèmes suivants:
    • Prototypage
    • Analyse d’affaire
    • Design visuel
  • Aller voir les utilisateurs pour réaliser le bon produit afin d’obtenir une meilleure adoption
  • Important de récompenser les échecs, cela nous permet d’apprendre
  • 3 saveurs au UX: Traditionnel, Agile et Lean
  • Bref: L’expérience humaine prime avant tout !
Pratiques Techniques:
Plusieurs sujets divers parlant du coté technique tels que:
L’excellence technique:
    • Nous sommes dans l’ère de la créativité désormais. Sommes-nous prêts ?
      Pour soutenir cette créativité et rester compétitif, il faut être capable de s’adapter rapidement. Pour cela, il faut mettre la qualité du code en priorité.
    • La connaissance est maintenant partout et les choses se complexifient
    • Besoin d’avoir une main d’oeuvre passionnée et curieuse car nous tendons vers une société axée sur le logiciel
    • Les pratiques d’extrême programming sont un préalable à l’Agilité, le code doit être Agile pour être Agile. Scrum et XP sont complémentaires.
    • L’excellence ce n’est pas d’être parfait mais d’être passionné, curieux (il questionne et n’est jamais satisfait du statu quo..) et créatif.
    • Vaut mieux embaucher une personne excellente que 10 mauvaises, l’embauche est la chose la plus importante.
Processus de développement:

Innovmetric a implanté de nouvelles pratiques afin de pallier à ses problèmes qui ralentissaient le développement :

    • Implantation de l’Agilité afin de faciliter la communication dans le cadre du développement et le bon travail d’équipe
    • Des outils ont été implantés afin de :
      • Tester quotidiennement la performance en mesurant le temps d’exécution des fonctionnalités.
      • Détecter la mauvaise utilisation de pointeurs et références en C++.
      • Valider les dépendances entre les modules/projets qui ont été implantés.
      • Enregistrer la pile d’appels dans un fichier dès qu’une exception anormale a lieu.
    • Les tests unitaires automatisés et de simulation de clics, sont exécutés sur une grande variété de systèmes d’exploitation et sur des comptes utilisateurs Windows ayant des droits d’accès variés.
    • Se sont dotés d’une politique pour que 10% des tâches des sprints soient consacrées à l’amélioration continue du système, et 90% pour le développement standard de nouvelles fonctionnalités.
    • L’intégration continue permet de connaître facilement la cause d’un impact négatif sur les tests automatisés ou sur un écran utilisateur. Il suffit de voir quels fichiers ont été modifiés depuis la dernière compilation/exécution des tests et d’analyser le tout afin de connaître la cause du problème et le correctif requis.

Au final, ça rapporte d’implanter ces processus:

    • Les coûts de développement sont maintenant moins grands qu’au départ.
    • Les employés sont plus heureux compte tenu qu’ils travaillent en collaboration et dans un cadre d’amélioration continue.
    • L’embauche et la formation de ressources est plus facile, compte tenu que le système est entouré de processus clairs et fiables.

Bref, dans l’ensemble les conseillers de Facilité Informatique ont bien apprécié cette journée. On a déjà hâte d’être à l’an prochain pour découvrir de nouveaux sujets afin d’améliorer notre Agilité.

Au lendemain de l’Agile Tour Québec 2015

Encore une fois cette année, Facilité informatique est fière d’avoir contribué au succès de l’Agile Tour de Québec.

Nos présentateurs tiennent à vous remercier de vous être déplacés en si grand nombre pour assister à leurs deux conférences et à leur atelier.

Vous les avez manqués ou souhaitez en savoir plus? Voici quelques informations qui devraient vous plaire:

Cultiver la confiance en l’équipe par Frédérick Lussier

Dans son atelier, Frédérick vous a présenté deux outils forts utiles pour améliorer la confiance de votre équipe. Ceux-ci peuvent être retrouvés aux endroits suivants:

Catalyser votre transition Agile avec le codéveloppement par Nicolas Mercier

Si vous souhaitez consulter le matériel présenté par Nicolas, le voici:

Pdf: Catalyser votre transition Agile avec le codéveloppement

Vous aimeriez faire partie d’une cohorte de codéveloppement? Facilité Informatique démarrera dès janvier une cohorte de codéveloppement pour leaders Agiles expérimentés. Vous retrouverez plus d’informations dans l’onglet « Nos formations » .

Les bases de données, ces mal-aimées de l’Agilité! par François Desrosiers

François publiera sous peu une série d’articles sur le sujet vous permettant d’en savoir un peu plus. Nous vous suggérons de vous inscrire aux mises à jour d’excellenceAgile.com en cliquant sur le bouton « Suivre » situé au bas de votre écran pour être avisé lorsque le nouveau contenu sera disponible.

On se donne rendez-vous à l’Agile Tour de Montréal où vous pourrez assister à la présentation de Jean-René Rousseau: « Mon Agilité est plus grosse que la tienne » et échanger avec lui lors du panel d’experts.

Nouvelles du 5 Novembre 2015

05 Novembre 2015

Aujourd’hui dans l’actualité Agile de Facilité Informatique:

  • Novembre est le mois de l’Agilité
    • NOUVEAUTÉ PARMI NOS FORMATIONS : Cohorte de codéveloppement pour Scrum Master avancé!
    • Agile tour Québec
    • Agile tour Montréal
    • Tournée agile de l’outaouais
    • Formation «Au-delà du Scrum : La livraison Agile disciplinée» (DAD) donnée par Scott Ambler

Lire la suite

Gagnons nos matchs en équipe

Durant un match de hockey, un défenseur reçoit la rondelle alors qu’il est dans sa zone. Il n’y a que le gardien entre lui et le but adverse. Alors, il décide de patiner avec détermination. La foule est en liesse à la venue de ce nouveau point. Encouragé par les cris de la foule, notre défenseur patine de plus en plus vite, distançant ses adversaires. Et, à la ligne bleue, il s’arrête net et il regarde autour de lui. Un joueur adverse en profite pour lui voler la rondelle.

A la fin de la période, le coach de l’équipe rencontre son défenseur et lui demande :

  • « Pourquoi, n’as-tu pas tenté de scorer? ».
  • « Ben! C’est la job de l’offensive, moi je suis à la défense. C’est pourquoi je cherchais à faire une passe à un de mes collègues », lui répond le joueur.
  • « Attends, c’est quoi l’objectif de l’équipe » rétorque le coach
  • « Ben! De gagner coach. »
  • « Et pour gagner, que devons-nous faire? »
  • « Mettre la rondelle dans le but. »
  • « Nous sommes d’accord sur ce point. Alors la prochaine fois que feras-tu? » Lui demanda le coach.

J’ai trop souvent observé dans les équipes de développement, des joueurs restés campés dans leur rôle.

  •  « Ben! ce n’est pas à moi de le faire. »
  •  « Ce n’est pas moi l’analyste. Ce n’est pas moi le testeur. Etc. »
  •  « Il n’y a que lui qui sait comment faire. Moi, je ne touche pas à cela. »
  •  « On ne peut pas livrer, les testeurs n’ont pas terminé la validation. Alors, on travaille sur autre chose. »
  •  « L’analyse fonctionnelle n’est jamais prête à temps. Je dois attendre. »

Vous avez omis un de vos objectifs d’équipe, celui qui va faire que vous allez gagner. En tant que membre d’équipe, votre devoir c’est d’aider vos collègues à atteindre les objectifs fixés. Même si pour cela, je dois faire des tâches qui ne sont pas écrites dans ma description de tâche? Oui. Même si pour cela, je dois faire confiance à mes coéquipiers pour réaliser des tâches liées à mon rôle? Oui. Pensez-y. Dans une équipe de hockey, l’objectif de chaque joueur, c’est de marquer des buts. Alors oui, si un gardien de but se rend compte qu’il peut marquer, il va tenter le coup.

Alors, essayez ce qui suit : avant de commencer une nouvelle tâche regardez qui vous pouvez aider, lorsqu’un membre de votre équipe vous présentera un problème ou un bloquant, demandez-lui comment vous pouvez l’aider. Lorsqu’un membre de votre équipe dira : « C’est plate, je n’ai plus rien à faire. L’analyse fonctionnelle n’est pas prête. » Demande-lui : « Que peux-tu faire pour aider? Comment peux-tu collaborer, et ce, pour le bien commun de l’équipe? »

En tant que professionnel et membre d’équipe, au cours du dernier mois, combien de fois avez-vous saisi l’occasion de sortir de votre rôle pour le bien commun de l’équipe? Quelles sont les possibilités que cela ouvre maintenant?

Que pensez-vous de faire en sorte d’atteindre vos objectifs et de gagner vos matchs?